Nos techniques

Au préalable de toute action créative nous devons mettre en place une écoute active et bienveillante des autres participants.


Pour dépasser les blocages, il faut prendre conscience du danger des concepts enfermant, du refus catégorique ou de l’enthousiasme trop rapide pour une idée particulière.


Divergences et convergences :

Tout processus créatif, comporte plusieurs phases temporelles :
– La première phase est divergente, elle permet à chaque participant de s’exprimer sans censure dans un climat d’écoute bienveillante, de retrouver notre étonnement d’enfant.
Nous acceptons toutes les idées, même farfelues. Nous faisons des listes.
Nous n’essayons pas d’aller directement au résultat escompté, on se laisse faire des erreurs.
Les nombreuses idées et propositions qui pourraient faire peur deviennent une richesse.
L’originalité est bienvenue.
– La deuxième phase est le moment de l’incubation, il faut se laisser le temps de murir, le temps de prendre du recul. (Lire, marcher, courir…)
– La troisième phase est le moment de la convergence :
Il faut revenir vers le réel, c’est le moment de faire des tris, des choix, de classer les idées, tout en restant dans la bienveillance et l’ouverture aux autres.

C’est le moment de vérifier les objectifs fixés au préalable de toute mission de créativité.
Se méfier des décisions prises trop rapidement…


Brainstorming, brain-post-it :

C’est une technique qui permet de recueillir rapidement une quantités importantes d’idées et de solutions.
Le brain post-it est une variante intéressante qui permettra le classement des idées sur un tableau et ainsi de regrouper les tendances importantes.












Photolangage :
Les cartes figuratives, projectives ou imaginatives permettront à chacun de relancer sa créativité,de la nourrir…



World café :
Le world café est un processus créatif qui facilite le partage d’idées permet le dialogue entre les participants . (groupe de plus de 100 personnes possible)
Il est utilisé pour développer un esprit d’équipe, renforcer le dialogue dans un contexte d’auto-organisation.
Les participants se retrouvent autour de tables de 5 personnes maximum dans une ambiance « café ».
Suite à une question posée par le facilitateur, chacun note ses idées sur un support papier.
A intervalles réguliers les participants sont invités à se rendre à une autre table, une seule personne restant en place afin de synthétiser la production de la table.
Cette technique permet d’amender les premières propositions, de polliniser les discussions.
En fin de séance plénière une restitution est faite des discussions et des idées principales…
C’est le temps de la convergence…